Arago - Toulouse (3-1)

04 décembre 2016 - 887 vues

L’Arago de Sète a parfaitement négocié la réception de Toulouse en l’emportant 3-1 avec la manière. Jouant un excellent volley d’entrée de jeu, les sétois s’imposent très nettement dans les deux premiers sets (25-18, 25-19) offrant au public du Barrou des séquences de jeu de toute beauté.
Les joueurs de l’Arago laissent de peu échapper la victoire dans un quatrième set plus serré (26-28). Les coups de boutoir de Marien Moreau, ainsi que la qualité de contre et de défense au sol de l’équipe permettent aux maritimes de faire craquer les toulousains en fin de quatrième set qu’ils remportent en même temps que la rencontre.
La réaction de Tommy Senger est à écouter en podcast => La réaction de Tommy Senger

Avec 9 points en trois rencontres, les sétois réalisent une magnifique série qui leur permet de se hisser à la 3eme place du classement avant d’aller défier le Gazelec d’Ajaccio de Simovski en fin de semaine prochaine.


Les sétois ont maîtrisé leur sujet samedi et montent sur le podium.

A la loupe :

Résultat final : Arago de Sète / Toulouse 3 - 1 (25-18, 25-19, 26-28, 25-23)

Composition de l’Arago :
6 de départ : Redwitz (passeur), Luizinho, Senger (centraux), Mendez, Gommans (réception / attaque), Moreau (Pointu), Peironet (libero).

Un homme dans le match : Ewoud Gommans.
Après des débuts timides lors des premières rencontres, l’international batave monte en puissance rencontre après rencontre faisant valoir sa qualité de service, sa dimension physique au bloc, et une bonne tenue en réception. Sa relation technique avec Rafa Redwitz s’affine rencontre après rencontre, le passeur sétois n’hésitant plus à lancer ne numéro 9 de l’Arago sur des attaques en pipe dont raffole le public du Barrou. La bonne série de l’Arago n’est pas étrangère à l’excellent comportement du joueur néerlandais.


La belle hauteur d'attaque d'Ewoud Gommans, l'attaquant réceptionneur de l'Arago.

On a bien aimé :
- La puissance offensive de Marien Moreau, magnifique ce samedi avec plus de 30 points au compteur.
- L’exceptionnelle séquence de volley offerte par les sétois au milieu du second set, les sétois étaient en feu.
- La présence de Fabrice Bry et Cyril Liot dans les tribunes, ainsi que celle de Stéphane Sapinard sur le banc toulousain, tous de glorieux anciens du club.

On a moins aimé :
- La fin du 3eme set et les deux balles de match sétoises non concrétisées.
- Les fautes directes dans le 3eme set qui ont probablement coûté la manche.
- La blessure à l’avant bras sur une défense au sol de Rafa Redwitz en fin de 2eme set.


Marien Moreau qui transperse le contre toulousain a encore offert une prestation stratosphérique ce samedi.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article